La Sophrologie

Accueil

La Sophrologie

L'origine

Mise au point dans les années 1960 par le Dr A. Caycedo, psychiatre colombien, la sophrologie est une synthèse de techniques orientales (yoga dynamique, méditation bouddhiste et zen…) et de relaxation occidentale (training autogène de Schultz, méthode Vittoz, relaxation progressive de Jacobson…).

Étymologiquement et selon l’inventeur de la méthode, « sophrologie » provient du grec : sos (l’harmonie), phren (la conscience) et logos (l’étude). Il s’agit donc de parvenir – par des exercices simples – à une harmonisation du corps et de l’esprit.

La sophrologie est une approche personnelle permettant de trouver des ressources en soi-même, de les développer et de les adapter à nos besoins et objectifs.

Les objectifs

  • La sophrologie nous propose d’atteindre un état modifié de conscience, entre veille et sommeil, dans lequel la personne va pouvoir stimuler différentes capacités et ressources qu’elle ne soupçonne pas ou qu’elle exploite peu. Elle devient alors capable de se détendre, de se concentrer, de gérer son stress et ses émotions mais aussi de mieux mémoriser, de positiver et de se dépasser. Il s’agit aussi d’aider la personne à changer le regard qu’elle porte sur elle, sur les autres et sur le monde. Donc d’appréhender les situations de façon beaucoup plus sereine afin d’avoir des réactions justes et adaptées.
  •  Le corps est très important dans une séance de sophrologie. Si celui-ci est relâché et ressenti de façon positive, notre esprit à son tour devient serein et plus tranquille. L’un des objectifs de la sophrologie est donc d’harmoniser le corps, de le ‘positiver’ à l’aide d’exercices simples que chacun peut mettre en application dans sa vie quotidienne.
  •  La sophrologie s’appuie sur un entraînement personnel initié par le sophrologue en fonction des besoins de la personne. Cette pratique s’installe peu à peu dans le quotidien afin de gérer au mieux les événements stressants.
  •  Un des enseignements majeurs de la sophrologie, c’est l’action positive. Il a été démontré qu’une bonne image de soi, des sentiments positifs et la capacité à ‘dynamiser’ le positif avaient un impact physiologique et psychologique important. Toute la méthode s’appuie sur une vision positive de l’Homme. Notre bien-être dépend, bien sûr, de conditions sociales, familiales ou professionnelles favorables mais, être bien dans son corps, ses émotions et dans sa tête permet une meilleure adaptation aux conditions de vie.

Les Domaines d'application

  • Gestion du stress, des émotions
  • Gestion de la douleur
  • Préparation à la maternité (la préparation à l’accouchement étant réservée aux sages-femmes)
  • Entraînement sportif
  • Concentration et mémorisation
  • Troubles du sommeil
  • Accompagnement dans un processus de deuil
  • Préparation mentales aux examens (médicaux, scolaires, professionnels…)
  • Accompagnement au retour à la santé en complément à un traitement médical, à la rééducation
  • Sevrage de certaines addictions
  • Perte de poids, problème liés à l’alimentation, mauvaise digestion…
  • Prophylaxie
  • Libération des stress traumatiques
  •  Soulagement de certaines phobies …
  • Acouphènes, tics et tocs, attaques de panique…
  • En revanche, les cas qui relèvent de la psychiatrie n’entrent pas dans le domaine d’application de la sophrologie (sauf pour le psychiatre), ou vient en simple accompagnement d’un travail psychologique.

En pratique

Il y a plusieurs façons d’aborder la sophrologie :

  •  Les cours collectifs : pour un apprentissage et un entraînement à la détente pour une meilleure gestion du stress et des émotions
  • Les séances individuelles : pour un travail plus profond et ciblé.
  • En entreprise.

La sophrologie est accessible à tous y compris aux enfants

Me contacter